top of page
Rechercher
  • Danny Kahekwa

Les femmes pygmées face à la conservation de la nature

A l'initiative du POPOF, les femmes pygmées de Buyungule ont constitué leur association en vue d'apprendre différents métiers pour leur autonomisation et ne dépendent plus directement du Parc National de Kahuzi-Biéga à travers le braconnage.

Grâce à l'encadrement et à la formation d'Odette Mulindwa, deux métiers sont prioritaires, à savoir : la culture des champignons et la savonnerie. Suite à cette formation, les femmes pygmées pourront fabriquer leurs produits et les vendre à la communauté pour un revenu.

Odette est la fondatrice de cette association de femmes pygmées, et c'est grâce à elle que POPOF coopère harmonieusement avec les pygmées.



0 vue0 commentaire

Kommentare


bottom of page